Comment sensibiliser les salariés au tri des déchets

Chaque jour, des montagnes de déchets s'accumulent. Alors que 46% des salariés français travaillent dans des bureaux, le tri sélectif en entreprise n'est plus une option, c’est une nécessité environnementale (et une obligation légale). Sensibiliser au tri sélectif est l’occasion d’unir les collaborateurs pour une cause commune et de renforcer la culture de l’entreprise autour de valeurs fortes. Dans cet article, découvrez pourquoi et comment transformer vos bureaux en bastions écologiques grâce à l’engagement eco-responsable des salariés.

Alban Péan
Alban Péan
Directeur Marketing et Communication
Le
9/11/2023
Tri des déchets en entreprise

Pourquoi sensibiliser au tri des déchets ?

Mettre en place le tri des déchets en entreprise est important pour plusieurs raisons :

  1. La réglementation liée à la gestion des déchets est de plus en plus stricte
  2. Trier les déchets participe à renforcer l’engagement des collaborateurs au travail
  3. Le tri sélectif permet de réaliser des économies non négligeables

Le tri sélectif est une obligation légale

“La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire est la démonstration que l’on peut concilier gestes simples et profondes transformations.”

auteur Elisabeth Borne

Au cœur de la transition énergétique et écologique, la gestion des déchets est un des piliers du développement durable des entreprises. Depuis les années 90, le droit administratif encadre de plus en plus strictement la gestion des déchets par les entreprises.

En 1994, un premier décret oblige les producteurs de plus 1100 litres d’emballages non ménagers par semaine de les valoriser par réemploi, par recyclage ou par toute autre action visant à produire de l’énergie (décret n°94-609 du 13 juillet 1994).

Le 1er Juillet 2016, l’entrée en vigueur du décret “5 flux” impose désormais aux entreprises produisant plus de 1100 litres de déchets par semaine, tous types confondus, à trier leurs déchets en 5 flux : cartons/papier, métal, plastique, bois et verre.

🚨 Remarque
Les papiers de bureau doivent faire l’objet d’un tri spécifique pour toutes les organisations employant 20 salariés de bureau (ou plus).

Le 16 Juillet 2021, le décret “7 flux” renforce encore la réglementation : désormais, le plâtre et les fractions minérales (béton, tuiles, céramique, briques et pierre) font l'objet d'une obligation de tri.

Concernant les biodéchets, les entreprises productrices de plus de 5 tonnes de biodéchets par an sont tenues d’une obligation de tri. Ce seuil a été abaissé à compter du 1er janvier 2023 par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (loi AGEC votée en 2020).

🚨 Attention
A partir du 1er janvier 2024, le seuil d’obligation de tri des biodéchets disparaît !
A partir du 1er janvier 2025, le textile fera également l’objet d’une obligation de tri.

Ainsi, la réglementation évolue pour imposer aux entreprises le tri de leurs déchets en 9 flux :

  1. Cartons ou papier
  2. Métal
  3. Plastique
  4. Bois
  5. Verre
  6. Plâtre
  7. Fractions minérales
  8. Textile (à partir de 2025)
  9. Biodéchets

A la demande du préfet ou d’une autorité administrative compétente, des contrôles aléatoires sont possibles. Les entreprises visées devront alors passer un audit afin de prouver que leur gestion des déchets respecte bien la réglementation en vigueur.

Le non-respect du tri 9 flux est passible d’une amende de 150 000 € (loi AGEC). C’est également une infraction pénale pouvant être sanctionnée de deux ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende (Code de l’environnement).

Reglementation gestion des déchets

Chez Civitime, nous avons collaboré avec les équipes de Suez afin d’élaborer un contenu dédié à la sensibilisation des salariés à la gestion des déchets. Remplissez le formulaire ci-dessous et recevez par mail le détail des contenus chapitrés.

Sensibilisez vos équipes à la gestion des déchets
Les informations recueillies sont transmises à notre équipe commerciale pour convenir d’un rendez-vous.*Champs obligatoires
Votre demande a bien été reçue par notre équipe, surveillez votre boite de réception
Oups ! Une erreur s'est produite lors de la soumission du formulaire, réessayer plus tard

Trier les déchets pour renforcer la fierté d’appartenance et l’engagement des collaborateurs

83% des salariés sont volontaires mais ils estiment que la gestion des déchets dans leur entreprise n’est pas optimale

auteur ADEME

Face au défi climatique, sensibiliser à l’environnement et au tri des déchets est non seulement un impératif écologique mais aussi comme un vecteur puissant d’engagement et de cohésion interne.

En effet, la mise en place du tri sélectif est une action en faveur du développement durable qui participe aussi à renforcer positivement la culture de l’entreprise.

70 % des employés souhaitent être plus impliqués dans la stratégie RSE de leur entreprise.

auteur Baromètre RSE Ekodev, Des enjeux et des hommes-Occurrence

D’une part, adopter une démarche de tri des déchets bien orchestrée apporte une réponse à cette soif d’engagement. D’autre part, cela permet de développer chez les collaborateurs un sentiment de fierté et d'appartenance à une organisation qui partage leurs valeurs personnelles.

Ainsi, sensibiliser les équipes au tri des déchets est une manière de les impliquer quotidiennement dans la démarche RSE de l’entreprise. 

Cette démarche offre de nombreux avantages :

  1. elle renforce l’image de l’entreprise auprès de ses parties prenantes,
  2. elle stimule l’engagement des collaborateurs au travail,
  3. elle facilite le recrutement des meilleurs talents et la fidélisation des salariés,
  4. elle allège le bilan GES de l’entreprise.

Civitime a élaboré une solution ludique qui permet de fédérer vos équipes autour de vos valeurs et de créer une culture RSE forte. En nous appuyant sur la gamification, nous transmettons vos messages par le biais d’un jeu RSE dont le contenu est personnalisable. Prenez contact avec nous pour assister à une démonstration de notre solution !

Avec un taux moyen de participation de 63 %, Civitime est une solution ludique et 100 % personnalisable qui permet d’améliorer sur le long terme la performance économique et sociale de votre entreprise
Jeu sensibilisation tri des dechets

Le tri sélectif est source d’économies

En France, chaque employé de bureau génère entre 120 et 140 kg de déchets sur son lieu de travail chaque année

auteur ADEME

Au-delà de son impact écologique, le tri sélectif se révèle être un levier d'optimisation des coûts souvent sous-estimé.

En effet, les entreprises génèrent une quantité considérable de déchets, qu'il s'agisse de papier, de cartouches d'encre, de plastiques ou de déchets organiques. La gestion traditionnelle de ces déchets, souvent synonyme d'enfouissement ou d'incinération, représente une charge pour les entreprises. 

En adoptant une politique de tri des déchets et en sensibilisant les collaborateurs à une gestion responsable de leurs déchets, les entreprises peuvent réduire ces coûts de manière significative.

Le papier représente en moyenne 75% des déchets de bureau mais pourtant, seuls 20% sont recyclés

auteur ADEME

La grande majorité des déchets de bureaux peuvent être recyclés et le tri sélectif permet justement de valoriser les déchets liés à l’activité d’une société. Par exemple, des entreprises comme Véolia rachète le papier des bureaux directement sur site puis le commercialise comme matières premières de recyclage auprès des industriels papetiers. Étant donné que les employés du secteur tertiaire produisent en moyenne 60 kg de papier chaque année (source : ADEME), la valorisation de ces déchets permet de générer des économies non négligeables.

Par ailleurs, la sensibilisation des salariés au tri des déchets aide à réduire la production de déchets à la source car les collaborateurs engagés ont tendance à réduire volontairement le volume de déchets qu’ils produisent. Par exemple, opter pour des impressions recto-verso permet une diminution importante de la quantité de papier jeté.

De la même manière, l’adoption du tri des déchets peut faire évoluer la politique des achats responsables de l’entreprise et permet d’allonger la durée de vie des outils de travail. Plutôt que de jeter immédiatement un outil défectueux et le remplacer par un neuf, les collaborateurs essaieront plus volontiers de réparer le matériel en question et si ce n’est pas possible, d’opter pour l’achat d’un produit reconditionné. Tout cela mène également à une diminution des charges de l’entreprise.

« Le meilleur déchet, c’est celui qui n’existe pas »

auteur Béa Johnson poste Auteure de l’ouvrage Zéro déchet

Comment sensibiliser efficacement les salariés au tri des déchets ?

Sensibilisation tri des déchets

La sensibilisation au tri des déchets en entreprise passe par 4 étapes :

  1. La réalisation d’un audit et d'une cartographie de la production de déchets dans l’entreprise
  2. L’achat et le placement de poubelles de tri à des endroits stratégiques
  3. L’éducation des collaborateurs sur le fonctionnement et l’importance du tri sélectif
  4. L’utilisation de supports de communication efficaces

Faire un état des lieux de la gestion des déchets

Avant de prêcher la bonne parole du tri sélectif, il convient de se pencher sur la réalité du terrain. Pour commencer, vous pouvez réaliser un audit des détritus en répondant aux questions suivantes :

  • Quels déchets alimentent les poubelles de votre entreprise ? (papier, carton, emballage, verre etc…)
  • D’où viennent-ils ? (cafétéria, bureau etc…)
  • Quelle quantité représente-t-ils ?
  • Sont-ils dangereux pour la santé ou l’environnement ?

Cette “cartographie des déchets” permet de prendre du recul sur la diversité des déchets produits par l'entreprise et sur l’importance du travail à accomplir. C’est une étape clé dans l’élaboration d’une stratégie de tri et de traitement sur mesure.

🚨 Remarque
La réalisation d’un audit des déchets par un prestataire externe peut faire l’objet d’un financement à hauteur de 50 à 70% du montant de la prestation. Renseignez-vous auprès de l’ADEME de votre région pour découvrir les aides dont vous pouvez bénéficier.

Ensuite, intéressez-vous à la manière dont vos déchets doivent être traité :

  • Peuvent-ils être recyclés ?
  • Peuvent-ils être valorisés ?
  • Doivent-ils être envoyés dans une décharge ?
  • Doivent-ils être enfouis ou incinérés ?

Enfin, vous pouvez identifier les prestataires de votre région qui peuvent vous aider à gérer vos déchets convenablement. Il peut s’agir d’entreprises privées spécialisées ou de services rattachés à votre collectivité. Par exemple, Sinoe est un outil qui répertorie (entre autres) les sites accueillant les déchets d’entreprises.

Placer les poubelles à des endroits stratégiques

Après avoir fait l’inventaire et identifié la typologie des déchets de votre entreprise,vous devez acquérir des poubelles de tri et les placer là où elles seront les plus utiles.

Le choix et l’emplacement des poubelles de tri sélectif sont des décisions importantes car elles participent à la réussite de l’opération, c’est-à-dire l'adoption du tri par un maximum de collaborateurs.

Le type des poubelles dépend du type de déchet à collecter, du lieu où elle se trouve et de la quantité de déchets qu’elle a vocation à collecter :

  • Pour les déchets collectés dans les bureaux, les poubelles de 15 à 30 litres sont généralement les plus adaptées,
  • Pour les déchets produits en grande quantité, comme le papier et le carton, vous pouvez opter pour un bac à usage collectif (100 litres ou plus),
  • Pour les déchets collectés à l’extérieur, assurez-vous que la poubelle résiste aux éléments (pluie, vent etc…).
🚨 Remarque
Les poubelles doivent être facilement identifiables, avec des couleurs et des marquages clairs pour éviter toute confusion. L'ergonomie est également un critère de choix : l’ouverture doit être facile à utiliser et adaptée au type de déchet à collecter. Cette attention aux détails facilitera l'adoption du tri par tous.
Kollori.com

Informer les collaborateurs sur le fonctionnement et l’importance du tri sélectif

Le recyclage crée en moyenne 115 emplois pour 10 000 tonnes de déchets traités par an, soit 50 fois plus que l’élimination

auteur Étude de l’ONG Global Alliance for Incinerator Alternatives

Pour sensibiliser efficacement les collaborateurs au tri des déchets, il est crucial de les aider à comprendre le cycle de vie de chaque déchet et son impact potentiel sur notre environnement. Chaque déchet trié est un pas vers la réduction de notre empreinte écologique et un eco-geste en faveur du développement durable de l’entreprise.

Cela dit, le tri sélectif n'est pas seulement une responsabilité environnementale, c'est également l’opportunité d’avoir un impact sur l’économie et la société. La collecte, le tri, le nettoyage, le compostage, le recyclage ou la réparation sont des activités qui créent bien plus d’emplois que l’élimination des déchets.

Le secteur du recyclage emploie déjà 600 000 salariés et on estime que 440 000 emplois pourrait être créé en France d’ici 2030

auteur Institut de l’économie circulaire

Pour que le tri des déchets fonctionne dans l’entreprise, il est essentiel que les salariés comprennent le fonctionnement du système mis en place. Des contenants adaptés, clairement identifiés doivent être accompagnés de consignes claires et précises.

La sensibilisation au tri des déchets passe donc par l'éducation. Faire connaître les différents types de déchets, leur éventuelle dangerosité et leurs filières de revalorisation est une étape indispensable.

Ces informations font alors apparaître le tri sélectif comme un effort collectif, un projet commun qui nécessite l'engagement de tous. En adoptant les bons gestes, en partageant les bonnes pratiques et en faisant preuve de vigilance, chaque collaborateur devient un maillon d’une chaîne vertueuse.

Utiliser les bons outils de communication et de sensibilisation

La sensibilisation au tri des déchets en entreprise n'est pas seulement une affaire de réglementation, c'est une culture à instaurer, un élan collectif à amorcer. L’objectif est alors d’interpeller, d’informer et d’éduquer sans contraindre ou lasser les équipes.

Pour ce faire, vous pouvez recourir à des affiches placardées à des endroits stratégiques, composées de couleurs vives qui captent l’attention. Ces visuels permettent de rappeler les consignes de tri afin d’éviter les erreurs et donner naissance à un environnement de travail où le tri devient un réflexe.

Une bonne communication RSE interne permet aussi de clarifier les engagements de l’entreprise et sa politique en matière de gestion des déchets. L’élaboration d’un guide pratique ou l’envoi d’e-mails peuvent servir de piqûre de rappel sur l'importance du tri et sur les nouveautés en matière de recyclage.

🚨 Remarque
La sensibilisation ne doit pas être trop invasive ou contraignante car le tri sélectif pourrait être perçu comme une corvée par les collaborateurs.

Chez Civitime, en collaboration avec des psychologues du travail, nous avons élaboré une solution digitale ludique qui permet de sensibiliser au tri sélectif grâce aux mécaniques du jeu. Seul ou en équipe, faites jouer vos collaborateurs à un jeu dont le contenu met en valeur vos engagements RSE et sensibilise les salariés à l’importance du tri des déchets en entreprise.

« Civitime a permis de créer une dynamique forte et assez nouvelle dans l’entreprise. On se rend compte que grâce à cela, les équipes échangent sur les sujets abordés. On a pu constater une vraie émulation dans l'entreprise. »

auteur Michel FERRET poste Responsable du service gestion des activités de réalisation et de gestion des crédits @Crédit Agricole Loire Haute-Loire

Jeu sensibilisation tri des dechets
A vous de jouer ?