Liens
Actualités

Qualité de vie au travail : quoi de neuf pour les entreprises et les collaborateurs ? 

S'inscrire

Qualité de vie au travail : quoi de neuf pour les entreprises et les collaborateurs ? 

Après deux ans de crise sanitaire, de périodes de confinement et de télétravail imposés qui ont bouleversé l’organisation des entreprises et les conditions de travail des salariés, les enjeux de la QVT ne sont plus à prouver.

Le Feb 06, 2023

Qualité de vie au travail : quoi de neuf pour les entreprises et les collaborateurs ? 

Après deux ans de crise sanitaire, de périodes de confinement et de télétravail imposés qui ont bouleversé l’organisation des entreprises et les conditions de travail des salariés, les enjeux de la QVT ne sont plus à prouver.

Le point sur les dernières tendances en la matière et les nouvelles attentes des collaborateurs.

Adieu la QVT, vive la QVCT !

Depuis l’ANI du 9 décembre 2020, la qualité de vie au travail (QVT) est devenue la qualité de vie et de conditions de travail (QVCT). Entériné par la loi du 2 août 2021 « pour renforcer la prévention en santé au travail », le nouvel acronyme a fait son entrée dans le Code du Travail depuis le 31 mars 2022.

L’objectif ? Montrer que la qualité de vie au travail vise d’abord le travail, les conditions de travail et la possibilité qu’elles ouvrent ou non de faire du bon travail dans une bonne ambiance, dans le cadre de son organisation, et va bien au-delà de l’instauration de cours de yoga ou de l’organisation d’apéritifs après une journée de travail.

Semaine de 4 jours : un retour en force

22 ans après l’entrée en vigueur des 35 heures en France, la semaine de 4 jours est désormais de plus en plus plébiscitée par les collaborateurs. Selon l’étude « People at Work 2022 : l’étude Workforce View » réalisée par ADP, 64 % des salariés français souhaiteraient bénéficier d’une plus grande flexibilité dans l’organisation de leurs horaires de travail, avec la possibilité de les condenser sur une semaine de 4 jours.

Dans cette optique, 27 % des salariés français accepteraient même une baisse de salaire en échange d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Si cette requête est largement évoquée, il faut tout de même noter que seules 5 % des entreprises françaises l’ont adoptée à ce jour. Le Royaume-Uni a, quant à lui, décidé de passer le cap et de tester la semaine de 4 jours pendant 6 mois auprès de 60 entreprises et de 3 000 salariés.

Le congé menstruel en débat

Alors que l’Espagne prépare une loi pour instaurer un congé menstruel pris en charge par l’Etat et que celui est déjà appliqué depuis longtemps au Japon, aux Philippines, en Indonésie, en Corée du Sud ou en Zambie, le sujet fait encore débat dans l’Hexagone.

Le concept ? Proposer d’un à trois jours de congés payés chaque mois aux femmes souffrant de règles douloureuses. Si un sondage Ifop paru en mars 2021 et mené auprès d’un panel de 1 009 Françaises âgées de 15 à 49 ans, dévoilait que 68 % d’entre elles étaient favorables au congé menstruel, seules quelques entreprises ont décidé pour le moment de l’expérimenter.

Des difficultés psychologiques de plus en plus répandues

Burn-out, évolution des attentes professionnelles, troubles physiques et psychiques, besoin de reconnaissance : plus que jamais les salariés ont besoin de cadre pour être mieux accompagnés dans leur quotidien au travail.

L'UGICT-CGT a ainsi dévoilé dans une récente étude que 37 % des collaborateurs présentaient des symptômes dépressifs aggravés par les risques d'isolement liés aux mesures sanitaires notamment. Pire, selon le dernier baromètre du bien-être en entreprise, 90 % des salariés, tous métiers et âges confondus, estiment que les difficultés psychologiques sont de plus en plus répandues au travail et 74 % souhaitent la mise en place de campagnes de sensibilisation au bien-être mental.

L’expérience collaborateur devient majoritaire

Pour la 5e année consécutive, le site ParlonsRH a publié les résultats de son Baromètre National de l’Expérience Collaborateur vue par les professionnels RH et l’évolution des pratiques managériales dans leur entreprise.  Et bonne nouvelle : l’expérience collaborateur se démocratise et s’étend désormais à toutes les tailles d’entreprise.

Ainsi, 50 % des entreprises la pratiquent, soit une augmentation de 7 % en 1 an et le double depuis 3 ans. Et les bienfaits sont là : meilleur engagement des collaborateurs, meilleure gestion du télétravail et de l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle…

Top départ pour la semaine de la Qualité de Vie au Travail !

La 19e édition de la Semaine de la qualité de vie au travail, initiée par l’Anact, aura lieu cette année du 20 au 24 juin 2022 et aura pour thématique « En quête de sens au travail ».

L’objectif ? Partager des témoignages et actions en faveur de la QVT, bénéficier de regards d’experts à travers des webinaires, podcasts, et visioconférences, mais aussi associer vos collaborateurs à cet enjeu central en organisant des animations en interne.

La Semaine de la Qualité de Vie au Travail est une excellente occasion de sensibiliser vos collaborateurs autour de votre démarche QVT, faire (re)naitre leur sentiment d’appartenance et cultiver le lien social au sein des équipes.

Vous pourriez aimer
No items found.
Il n'y a pas d'articles relatifs.