Liens
Actualités

L’hybridation du travail collectif & collaboratif

S'inscrire

L’hybridation du travail collectif & collaboratif

Depuis un certain nombre d’années les pratiques de collaborations évoluent en entreprise pour s’adapter à un rythme du changement toujours plus soutenu et aux nouveaux modes d’organisation du travail.

Le Feb 06, 2023

L’hybridation du travail collectif & collaboratif

Depuis un certain nombre d’années les pratiques de collaborations évoluent en entreprise pour s’adapter à un rythme du changement toujours plus soutenu et aux nouveaux modes d’organisation du travail. On peut citer notamment les approches agiles ou l’intelligence collective au service des divers projets en entreprises. Cela s’organise avec des équipes venant de divers sites, régions, voire pays et/ou continents.

Principes de l'intelligence collaborative

1. Les gens sont plus grands ensembles que séparés

De Steve Jobs et Steve Wozniak à Orville et Wilbur Wright, les exemples de grands partenariats abondent. L'idée que l'innovation se produit lorsque des génies isolés travaillent seuls dans leur bureau ou leur laboratoire a été démentie à maintes reprises.

Selon Duncan Watts, professeur d'opérations, d'information et de décisions à Wharton, les équipes sont plus efficaces que les individus les plus productifs. Alors que les individus travaillant seuls sont limités par leurs propres expériences, préjugés et points faibles, les individus travaillant en équipe peuvent emprunter la force des autres. Les équipes collaboratives sont plus que la somme de leurs parties.

2. Les équipes ne peuvent exister sans connexion

Bien sûr, pour gagner en efficacité, il ne suffit pas de réunir un groupe de grands esprits. Les dirigeants doivent également faciliter les liens entre les membres de l'équipe.  

Trois niveaux de connexion sont nécessaires :

  1. La sécurité psychologique : les membres de l'équipe doivent se sentir soutenus pour s'exprimer et prendre des risques.
  2. L'engagement du groupe : les équipes fortes ressentent un sentiment de confiance, de respect et d'engagement envers des objectifs communs.
  3. L'actualisation de l'équipe : lorsque les équipes obtiennent des résultats ensemble, leurs liens se renforcent et chacun éprouve la satisfaction d'avoir réalisé son potentiel.

3. La collaboration ne doit pas être laissée au hasard

Depuis des décennies, le "design thinking" influence tout, des espaces de bureau au matériel informatique en passant par les carrières. Pourquoi ne pas s'intéresser également à la conception d'expériences de collaboration ?

S'inspirant du design thinking, des méthodologies Agile et des principes de la facilitation, la conception de la collaboration codifie l'expertise disponible dans chacun de ces domaines. Il est possible d'améliorer le travail d'équipe, il suffit de savoir comment.  

4. Les espaces de collaboration favorisent les équipes connectées

Les équipes ne peuvent travailler ensemble dans de bonnes conditions. Il fut un temps où ces conditions impliquaient que tout le monde se réunisse autour d'une table de conférence pour régler les détails du prochain lancement de produit. Aujourd'hui, les espaces de collaboration peuvent être physiques, numériques, ou les deux.

Grâce à des espaces soigneusement conçus, les équipes peuvent communiquer librement et dynamiquement. Et lorsque les équipes ont des sessions de collaboration plus productives, elles ont plus de temps pour innover.

5. Mesurer la collaboration est possible et essentiel

Enfin, lorsqu'il s'agit d'investir dans la collaboration, les dirigeants ont besoin d'un moyen de mesurer le succès. Les données sur l'efficacité de la collaboration sont abondantes, mais trop peu d'organisations savent comment mettre en pratique ces connaissances. La preuve en est la mesure des changements de comportement au fil du temps.

Les données sur la collaboration peuvent être extraites à différents niveaux :

  • L'individu
  • l'équipe
  • l'organisation
  • L'écosystème

Qu'est-ce que l'intelligence collective ?

L'intelligence collaborative ne doit pas être confondue avec l'intelligence collective. L'intelligence collective est une intelligence partagée ou de groupe qui émerge de la collaboration et des efforts collectifs des individus. L'un des objectifs de l'intelligence collective est la recherche du consensus.  

L'intelligence collective en organisation - Lidea

L'intelligence collective en organisation - Lidea

Intelligence collaborative vs intelligence collective

L'intelligence collective est un terme principalement utilisé en sociologie, en sciences politiques et dans les milieux éducatifs pour décrire l'effet d'amplification qui se produit lorsque de nombreux esprits se réunissent pour partager des connaissances. Si ces synergies sont souvent réalisées à l'aide de l'intelligence artificielle, l'accent est mis sur la relation symbiotique entre les individus.

Cependant, l'intelligence collective ne peut à elle seule produire les résultats que les organisations souhaitent. Pendant trop longtemps, les dirigeants ont constitué des équipes d'individus en espérant que les synergies et les relations symbiotiques émergeraient naturellement ou par hasard. Mais sans un cadre clair rassemblant la technologie, la conception de la collaboration, les méthodes guidées, etc. pour soutenir les départements et les équipes, le collectif n'est tout simplement pas si intelligent que cela.

C'est là qu'intervient l'intelligence collaborative. Sa conception spécifique aide les entreprises à libérer le génie collectif préexistant au sein de leurs équipes. Grâce à l'intelligence collaborative, les équipes savent comment travailler ensemble de manière spécifique pour manifester les avantages promis.

L'intelligence collaborative produit de manière fiable des avantages tels que :

  • Smarter teams
  • Une meilleure créativité
  • Identification de nouveaux marchés
  • Augmentation de la productivité
  • Une coordination plus forte entre les départements
  • Réduction des coûts

Pour mieux comprendre la différence entre l'intelligence collective et l'intelligence collaborative, prenez par exemple la manière dont les équipes d'Autodesk ont amélioré leur prise de décision en mettant en œuvre l'intelligence collaborative. Lorsque Autodesk est passé des logiciels traditionnels installés aux abonnements basés sur le cloud, il lui fallait un moyen de synchroniser l'ensemble de l'entreprise. Autodesk a fait appel à MURAL comme espace de travail partagé et à l'Institut LUMA pour enseigner la résolution collaborative de problèmes.

Avant d'utiliser l'intelligence collaborative, Autodesk avait une forte culture d'ouverture, d'échange, de partage et d'action globale. Cependant, le fait de rassembler tout cela dans un système qu'ils pouvaient utiliser a véritablement changé la donne. Grâce à ce nouveau système, ils ont pu se connecter à distance, disposer d'une source de vérité omniprésente et comprendre comment le contenu était partagé.

L'intelligence collaborative suscite l'intelligence collective

L'esprit de l'intelligence collective vit dans l'intelligence collaborative. En créant non seulement les conditions dans lesquelles les équipes peuvent bien travailler, mais aussi en leur donnant les outils, la formation et la motivation nécessaires pour libérer leur potentiel, l'intelligence collaborative permet à vos plus grands esprits de penser ensemble.

La pandémie liée à la COVID a forcé les pratiques de collaboration collectives à s’adapter à une impossibilité de se déplacer pour un temps. Elle a accéléré l’usage de tous les outils digitaux de visioconférence bien sûr mais également de toutes les plateformes de collaborations en ligne.

Ces outils permettent de faire aisément travailler simultanément des dizaines, voire des centaines de collaborateurs sur des projets pour des coûts économiques et environnementaux raisonnables car l’on évite les déplacements ad-hoc à tout va. On parle même de tiers lieux digitaux pour collaborer. A noter toutefois qu’ils nécessitent une prise en main comme tout logiciel et la formation à la facilitation digitale pour bien maintenir une dynamique de collaboration plaisante et engagée des usagers. Bien évidement ce n’est pas la panacée et cela ne remplace pas les ateliers, réunions, et autres workshops de collaboration en présentiel. Il s’agit plutôt d’un complément, et cela permet de s’adapter à des équipes désormais ventilées sur la région, voire le pays, avec des calendriers de travail hybride (travail et télétravail).

Vous pourriez aimer
No items found.
Il n'y a pas d'articles relatifs.